Une aventure et un rituel collectif

de Alain Berset, Conseiller fédéral, Chef du Département fédéral de l'intérieur DFI 

Content language:

EN

IT

DE

FR

Locarno est à la fois une aventure cinématographique et un rituel social. Une douce habitude avec un délicieux côté subversif. Une idylle tessinoise indestructible au rayonnement international. Et aussi, année après année, une amicale invitation à faire trembler notre vision du monde, ou du moins, avec une modération tout helvétique, à la faire discrètement frémir. 

Jamais le rendez-vous locarnais n’a été aussi important que cet été, alors que nous espérons toutes et tous clore enfin le chapitre le plus difficile de notre histoire d’après-guerre. Jamais nous n’avons eu autant envie de nous asseoir avec d’autres personnes dans une salle de cinéma ou, mieux encore, sur la Piazza Grande. Jamais les attentes n’ont été aussi fortes à l’égard de films exceptionnels, susceptibles de nous orienter dans un monde qui ressemble de nouveau à ce qu’il a été. Sans l’être pourtant vraiment.