Press Releases  ·  03 | 12 | 2019

Still from the film Daïnah la métisse

Content language:

EN

IT

DE

FR

ATTENTION:

Suite à l’évolution des cas de Coronavirus et conformément aux mesures de précaution préconisées par l’Autorité cantonale et fédérale compétente, ainsi qu'aux récentes directives de la Ville de Locarno en vigueur, le Conseil de Direction du Locarno Film Festival a le grand regret d’annoncer l’annulation de L’immagine e la parola, la manifestation printanière du Locarno Film Festival prévue les 28 et 29 mars prochains.

 

 

 

La réalisatrice italienne Alice Rohrwacher sera l’invitée d’honneur de la huitième édition de L’immagine e la parola, qui aura lieu à Locarno du 28 au 29 mars 2020 et pendant laquelle se tiendra également l’atelier destiné aux jeunes réalisateurs.

L'événement printanier du Locarno Film Festival poursuit l’exploration des relations entre le texte et l’image en mouvement, en invitant Alice Rohrwacher, l’une des réalisatrices contemporaines les plus originales, dont l’importance est unanimement reconnue au niveau international. Le programme de l’événement L’Immagine e la parola s’articulera autour de la présence de la réalisatrice italienne, avec un week-end de projections, rencontres et lectures, qui permettront au public de mieux connaître son univers.

Après le succès de l’atelier animé par Béla Tarr, lors de l’édition 2019 de L’immagine e la parola - qui a été suivi de la présentation du film à épisodes Under the God dans le cadre de la 72e édition du Festival - Locarno renouvelle son engagement en faveur de la formation de jeunes talents par un laboratoire dirigé par Alice Rohrwacher, qui se déroulera sur une dizaine de jours. Cet atelier, intitulé I fiori débutera pendant l’événement L’immagine e la parola : il permettra à huit réalisateurs provenant du monde entier de se familiariser avec le territoire et les différents écosystèmes du Tessin, en compagnie d’un guide d’exception, Alice Rohrwacher, dont les films explorent souvent l’équilibre entre l’homme et la nature. Maintenant que l’écologie semble avoir enfin conquis une place de premier plan dans l’agenda politique international, les réalisateurs sélectionnés pourront concevoir et réaliser des courts-métrages tournés sur le territoire de Locarno et inspirés, entre autres, de la communauté historique de Monte Verità ainsi que de structures plus récentes, consacrées aux cultures biologiques.

Ces huit courts-métrages diffuseront, dans le monde, l’image d’une région dans laquelle l’histoire et la modernité ont su cohabiter grâce au lien particulier qu’elles ont noué avec la terre. Ils seront projetés à l’occasion de la 73e édition du Locarno Film Festival(5–15 août 2020). Les inscriptions pour l’atelier sont ouvertes sur cette page.

Cet atelier I fiori marque le renforcement de la collaboration entre PalaCinema de Locarno, le CISA – Conservatorio Internazionale di Scienze Audiovisive (Conservatoire International de Sciences Audiovisuelles) - et le Locarno Film Festival, sans oublier la Ticino Film Commission et la Radiotelevisione Svizzera (RSI).

Lili Hinstin, Directrice Artistique du Locarno Film Festival, a déclaré: “Nous sommes incroyablement heureux d’accueillir à Locarno Alice Rohrwacher, qui a su aborder avec une sensibilité tout à fait unique la transformation de la société agricole, dans trois films dans lesquels la poésie de l’enfance se mêle à la force de l’Histoire. Maintenant que les thèmes liés au respect et à la protection de l’environnement reçoivent, enfin, l’attention qu’ils méritent, l’atelier organisé dans le cadre de L’immagine e la parola est, à notre avis, le lieu idéal pour conjuguer la dimension internationale du Festival du Film de Locarno avec la réalité locale, en rendant hommage à des gens dont le parcours s’inscrit, justement, dans le respect de l’environnement: c’est de cette expérience que naîtront huit courts-métrages dirigés par huit jeunes réalisateurs internationaux. Nous sommes persuadés, en effet, que nous devons imaginer un cinéma durable pour une nouvelle façon de vivre et habiter la planète”.

Domenico Lucchini, directeur du CISA – Conservatorio Internazionale di Scienze Audiovisive: “L’art cinématographique sait illustrer les thèmes environnementaux et les merveilles de la nature avec l’immédiateté, la capacité de synthèse et la concision qui le caractérisent. Les images savent synthétiser des milliers de mots, elles vont droit au cœur, en faisant appel aux émotions, à l’imagination et à l’imaginaire. Comme sait si bien le faire Alice Rohrwacher : c’est elle qui guidera ces huit jeunes réalisateurs, en les aidant à concentrer leur regard sur notre territoire et sur l’identité culturelle qu’il incarne, à partir de structures narratives capables de transformer le paysage en un élément de fiction. Cette recherche, qui sera aussi de nature pédagogique, aura pour but l’identification et l’affirmation du caractère spécifique d’un certain nombre de lieux et d’initiatives spécifiquement liées à l’environnement, par le biais d’une série de projets coordonnés par diverses entités qui collaborent déjà e bonne harmonie au sein du “laboratoire” PalaCinemaet qui ont fait preuve d’une grande disponibilité.

L’immagine e la parola et l’atelier Ci vuole un fiore ont été rendus possibles grâce au soutien du DECS – Dipartimento dell’educazione, della cultura e dello sport, de l’ERS LVM – Ente Regionale per lo Sviluppo del Locarnese e Vallemaggia e de Hertz.

Le programme complet de la huitième édition de L’immagine e la parola (28 ­– 29 mars 2020), conçu par la Directrice Artistique Lili Hinstin en collaboration avec Daniela Persico, curatrice de cet événement, sera annoncé au mois de février. L’immagine e la parola fait partie de la Primavera Locarnese, avec deux autres événements: FestivaLLibro Muralto (6 – 9 février 2020) et Eventi letterari Monte Verità (2 – 5 avril 2020).

 

 

Alice Rohrwacher (Fiesole, 1981), réalisatrice et scénariste, est désormais reconnue comme l’un des grands noms du cinéma international. Dès son tout premier long-métrage, Corpo celeste, présenté dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes en 2011, son regard s’est posé sur l’enfance et sur l’innocence dont la campagne, loin des sirènes de la société de consommation, est le reflet. Alice Rohrwacher a remporté, en 2014, le Grand Prix du Jury du Festival de Cannes avec Les merveilles [Le meraviglie] et, en 2018, le prix du scénario, pour Heureux comme Lazzaro [Lazzaro felice]. Ces deux films ont été produits par Tempesta et Amka Films avec le soutien de la RSI Radiotelevisione svizzera.

 

Tous nos précédents communiqués de presse sont disponibles sur notre site web.

Suivez-nous sur Twitter sur @FilmFestLocarno, #LocarnoFilmFestival #immagineparola

www.locarnofestival.ch/immagineparola
www.locarnofestival.ch