Press Releases  ·  24 | 01 | 2017

Edoardo Albinati

Content language:

EN

IT

DE

FR

L’écrivain et scénariste italien Edoardo Albinati sera l’invité autour duquel tournera le programme de la cinquième édition de la manifestation de printemps du Locarno Festival (10 –12 mars). Le Festival a demandé à Edoardo Albinati, interprète lucide du monde contemporain et écrivain attentif à l’imaginaire cinématographique, de concocter une programmation de projections et de rencontres qui serait le miroir de son imaginaire créatif, interrogeant le rapport entre écriture et image.  

Edoardo Albinati (Rome, 1956), lauréat du célèbre prix littéraire italien  Strega 2016,  pour La scuola cattolica, est l’un des écrivains italiens majeurs. Son roman, en cours de traduction en plusieurs langues, revient sur l’un des faits divers qui ont marqué l’Italie des années 1970, l’affaire du Circeo, dont les instigateurs fréquentaient le même lycée que lui. Une analyse lucide, éclatante et implacable sur l’éducation des garçons, au moment où la centralité du masculin et la figure du père cèdent le pas dans la société. Albinati est un auteur qui s’intéresse beaucoup aux thèmes de l’éducation et aux conflits sociaux. Il enseigne d’ailleurs depuis longtemps à la prison de Rebibbia à Rome: une expérience au cœur de son roman Maggio Selvaggio, qui l’a fait connaître du grand public.

Ses collaborations avec le cinéma sont nombreuses, à commencer par l’écriture à quatre mains du roman Tuttalpiù muoio avec l’acteur Filippo Timi. Il a également participé aux scénarios de plusieurs films, dont Tale of Tales de Matteo Garrone et Fai bei sogni de Marco Bellocchio. Le 7e art est au centre de son imaginaire d’écrivain, dominé par sa passion pour le film noir, les auteurs des années 1970 et les films appartenant à la grande mémoire collective du cinéma.

Carlo Chatrian, Directeur artistique du Locarno Festival: « Scénariste, éducateur, reporter, dramaturge, auteur de télévision… Chez Edoardo Albinati, l’écriture se décline en tant de formes différentes et éloignées les unes des autres qu’on en ressent presque un vertige. Son dernier projet, La scuola cattolica, est vertigineux tant par la complexité du thème abordé que par l’expérimentation, d’une grande richesse.  C’est un livre-monde qui a l’ambition de dresser une radiographie anthropologique d’une génération, la sienne. De là est né le désir d’explorer son univers, de lui demander de le présenter avec une poignée de films et quelques complices. Bien que nous soyons encore au début du chemin, nous sommes certains que sa parole, sa voix, ses choix sauront vous surprendre et vous enchanter au même titre que les livres ou les films qu’il a écrits. »

La cinquième édition de L'immagine e la parola, placée sous la direction artistique de Carlo Chatrian et organisée par la critique de cinéma Daniela Persico, fait partie du programme du Primavera Locarnese.

La programmation et les invités seront dévoilées dans la conférence de presse prévue à Locarno le 20 février.  

Le Laboratorio di Adattamento Cinematografico organisé par le CISA en collaboration avec le TorinoFilmLab participera aux masterclass de L'immagine e la parola, du vendredi 10 au mercredi  15 mars. 

Pour plus d’informations  sur les masterclass animées par Edoardo Albinati, consultez www.pardo.ch/immagine e parola