Press Releases  ·  04 | 05 | 2018

Les huit projets et les neuf producteurs sélectionnés pour l’Open Doors Hub&Lab 2018

Content language:

EN

IT

DE

FR

Open Doors, section du Locarno Festival sous le nouveau chapeau Locarno Pro qui promeut et valorise le cinéma indépendant du sud et de l’est du monde, conclut cette année son parcours de recherche dans les cinématographies d’Asie du Sud en présentant les neuf producteurs et huit projets sélectionnés pour l’édition 2018. Parmi les projets sélectionnés figurent des noms connus au niveau international, à l’instar du réalisateur afghan Siddiq Barmak, vainqueur d’un Golden Globe, et du Népalais Min Bahadur Bham, dont le film The Black Hen a été sélectionné à Venise en 2015.

«Pendant trois ans, Open Doors a permis à une génération de réalisateurs et de producteurs de se faire connaître et d’entrer en contact avec d’autres modèles de production. Le projet, focalisé sur une aire géographique culturellement riche mais peu représentée dans les festivals internationaux, a permis au public et aux professionnels présents à Locarno de faire connaissance avec de nouvelles voix cinématographiques. Avec plusieurs moments forts, comme l’émouvante présentation sur la Piazza Grande du film Hema Hema: Sing Me a Song While I Wait de Khyentse Norbu, ces trois années ont fourni une somme importante de contacts et d’expériences qui, nous en sommes certains, porteront leurs fruits dès les prochaines éditions». Carlo Chatrian, Directeur artistique du Locarno Festival.

Le parcours de recherche et d’approfondissement de la section Open Doors consiste en trois activités parallèles qui se déroulent pendant le Locarno Festival: Open Doors Hub, Open Doors Lab et Open Doors Screenings.

Open Doors Hub
1 – 7 | 8 | 2018

Les huit projets sélectionnés pour la plateforme de coproduction Open Doors Hub 2018 illustrent la diversité cinématographique d’Asie du Sud; cette année figurent dans la sélection des noms reconnus à l’international: le réalisateur afghan Siddiq Barmak, lauréat d’un Golden Globe pour Osama, sacré meilleur film en langue étrangère en 2004, Sanjeewa Pushpakumara, plusieurs fois en compétition à Rotterdam, notamment avec son récent Burning Birds (2017), le Népalais Min Bahadur Bham, sélectionné pour la Semaine internationale de la critique de Venise en 2015 avec The Black Hen, la Pakistanaise Iram Parveen Bilal, dont le film Josh (2014) a connu une diffusion internationale, et enfin le réalisateur birman The Maw Naing, dont le premier film The Monk (2014) a fait le tour des festivals, comme celui de Karlovy Vary. Des réalisateurs émergents seront aussi présents dans le Hub, comme le Pakistanais Saim Sadiq, qui présentera son projet Rose, produit par la réalisatrice et productrice Sabiha Sumar (Pardo d’oro en 2003 avec Silent Waters).

Open Doors Lab
1 – 7 | 8 | 2018

On compte cette année neuf participants à la plateforme de formation Open Doors Lab, producteurs et réalisateurs-producteurs actifs sur la scène d’Asie du Sud. Parmi eux, citons la sri lankaise Sumudu Malalagama, dont le travail contribue de façon significative à aider les jeunes réalisateurs locaux et à faire connaître de nouvelles voix cinématographiques.

«Intensifier le soutien à la formation de producteurs dans ces régions du globe permet au cinéma indépendant de se développer. Les nombreuses candidatures féminines reçues cette année sont un signal très positif de ce processus. Notre objectif est de montrer qu’il y a, dans ces régions également, des talents cachés en train d’ouvrir la voie à une nouvelle génération de réalisateurs souhaitant porter sur la scène internationale une vision différente de leur pays, loin des lieux communs et de l’image que véhiculent les médias. Leur regard témoigne, en effet, d’une incroyable énergie et créativité et de l’intérêt qu’ils ont à participer à la renaissance de leur propre pays». Sophie Bourdon, Responsable Open Doors et Responsable adjointe de Locarno Pro.

Pour plus de détails sur les projets et les producteurs sélectionnés pour Open Doors Hub et Lab, voir le lien suivant.

Enfin, la section se compose des Open Doors Screenings, qui présenteront au public du Festival une sélection de courts métrages et de longs métrages représentatifs du cinéma d’Asie du Sud. Le programme complet sera dévoilé en juillet.

Le jury Open Doors attribuera des prix à certains projets de l’Open Doors Hub. L’Open Doors Grant, d’une valeur de 50'000 CHF, est financé par le fonds suisse de soutien à la production Visions sud est (soutenu par la DDC) et la Ville de Bellinzona. Le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée, France) offrira une bourse d’une valeur de 8’000 euros et ARTE France financera un prix d’une valeur de 6’000 euros.

Depuis sa création, Open Doors collabore avec la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). L’initiative est organisée par Locarno Pro du Locarno Festival et se prévaut du soutien de nombreuses agences européennes, dont TorinoFilmLab, European Audiovisual Entrepreneurs (EAVE), ACE Producers, Festival Scope, Internationale Kurzfilmtage Winterthur.

Les projets seront présentés à des partenaires européens et internationaux pendant le Locarno Festival, dans le cadre du Locarno Pro qui se tiendra du 1er au 7 août 2018.

La 71e édition du Locarno Festival se tiendra du 1er au 11 août 2018.

www.locarnofestival.ch