Press Releases  ·  28 | 05 | 2020

Open Doors Hub et Lab : les projets sélectionnés pour Locarno 2020

Content language:

EN

IT

DE

FR

La section Open Doors, qui vise depuis 18 ans à découvrir et à soutenir le cinéma des pays émergents, a tout naturellement aussi sa place dans l’édition “Locarno 2020 – For the Future of Films”, consacrée à l’avenir de l’industrie du cinéma. On la retrouvera donc en ligne avec ses initiatives destinées aux professionnels. Le Sud-Est asiatique sera de nouveau au centre du programme d’août avec huit projets et neuf producteurs venant du Laos, du Cambodge, de Thaïlande, du Vietnam, de Myanmar, d’Indonésie, de Malaisie, des Philippines et de Mongolie, dont plusieurs avant-premières de réalisateurs confirmés.

Open Doors, section du Locarno Film Festival qui, chaque année, braque les feux des projecteurs sur des réalisateurs et des films venus des pays du Sud et de l’Est afin de favoriser l’essor d’une scène cinématographique collaborative indépendante, constituera l’un des éléments phares de l’édition unique Locarno 2020 – For the Future of Films. D’année en année, cette initiative a démontré combien apprendre à raconter ses projets aux membres de l’industrie du cinéma constitue le premier pas vers des parcours artistiques et professionnels durables. Témoins l’exemple de Mati Diop, Open Doors Grant 2012 et Grand Prix à Cannes en 2019, ou celui du jeune Pakistanais Hamza Bangash, Open Doors 2018, Award for Excellence au Busan International Film Festival 2019 et dont le court métrage Dia a remporté en 2020 le Locarno Shorts Weeks Award, initiative hivernale des Pardi di domani.

Comme le souligne la Directrice artistique du Locarno Film Festival, Lili Hinstin : « Ces dernières années, la section Open Doors s’est révélée être un formidable laboratoire où expérimenter de nouvelles voies pour soutenir le cinéma de toutes les latitudes. Grâce aux projets réalisés lors de chaque édition, le Locarno Film Festival a été en mesure de lever des obstacles à la distribution et d’abattre des barrières culturelles plus ou moins visibles, portant au grand jour de nouveaux talents et permettant à des films de grande valeur d’être menés à terme. L’idée d’une sélection pour Locarno 2020 comme The Films After Tomorrow, destiné aux œuvres en voie de réalisation, est née également grâce aux précieux enseignements issus de l’expérience d’Open Doors et à son courageux esprit de découverte. »

Le passage en ligne
Comme d’autres initiatives de Locarno 2020, Open Doors vivra elle aussi son édition spéciale grâce au web. Les protagonistes du Hub (plateforme pour la coproduction internationale) et du Lab (atelier pour producteurs créatifs) se retrouveront en ligne sur des plateformes dédiées et pourront présenter leurs projets aux professionnels de l’industrie internationale lors de rendez-vous individuels programmés durant la première semaine de Locarno 2020 (du 6 au 11 août).

Les projets sélectionnés
L’édition Open Doors 2020 souligne la grande richesse narrative et créative du cinéma mongol et du Sud-Est asiatique ainsi que l’urgence pour les cinéastes de cette région de partager leurs visions de leurs sociétés contemporaines, à la recherche d’une nouvelle identité, tiraillées entre le poids du passé, les traditions, pour certains la découverte de la démocratie, et les changements majeurs et rapides de ce 21ème siècle – des sujets d’autant plus d’actualité en cette période de crise sanitaire mondiale.

Pour reprendre les mots de Sophie Bourdon, Responsable Open Doors et Responsable adjointe de Locarno Pro : « Le Locarno Film Festival se réjouit de présenter les protagonistes de cette édition Open Doors 2020 exceptionnellement en ligne car elle rassemble, autour de tous nouveaux projets de longs métrages de fiction et d’animation (une première pour Open Doors, avec le réalisateur philippin Avid Liongoren), des cinéastes en phase avec l’esprit libre et responsable du Festival, à la fois des artistes reconnus sur la scène cinématographique internationale tels que l’indonésienne Mouly Surya (Quinzaine des Réalisateurs 2017 avec Marlina the Murderer in Four Acts), la thaïlandaise Anucha Boonyawatana (Malila : The Farewell Flower, Busan International Film Festival 2017 et montré aux Open Doors Screenings 2019) et la réalisatrice philippine Isabel Sandoval qui avait présenté son premier long métrage Señorita au Locarno Film Festival en 2011 (Concours Cineasti del presente) que des jeunes talents prometteurs découverts par la section Open Doors ces dernières années comme le jeune birman Aung Phyoe (Cobalt Blue, Pardi di domani 2019), le vietnamien Pham Thien An (Stay Awake, Be Ready, Quinzaine des Réalisateurs et Open Doors Screenings 2019) et la mongole Lkhagvadulam Purev-Ochir (Open Doors Lab 2019) ».

La sélection comprend en outre un nombre grandissant de professionnelles de la région actives tant comme réalisatrices que comme productrices, qui contribuent aussi de façon décisive à l’apparition de nouveaux talents notamment dans les pays où les défis à relever sont encore plus rudes, comme le Cambodge, le Laos ou la Mongolie.

Si l’initiative Open Doors peut exister si fortement, on le doit à la fidèle collaboration de la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères ainsi que de partenaires qui, même dans cette situation de crise planétaire, entendent continuer de contribuer concrètement au développement du cinéma de ces régions. Parmi eux, il y aura de nouveau cette année Visions sud est et la Ville de Bellinzona, qui participent au prix principal Open Doors Grant par un apport substantiel de 68’000 francs, un montant exceptionnellement augmenté pour cette édition et qui va être réparti entre plusieurs projets, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), qui attribuera une bourse de développement de 8’000 euros, et ARTE France, qui décernera le Prix Arte Kino International, d’un montant de 6’000 euros. D’autres prix sous forme de prestations seront offerts par le fonds pour le cinéma Sørfond et d’autres partenaires qui seront cités ultérieurement.

Locarno 2020 – For the Future of Films accueillera aussi des films provenant des pays focus de Open Doors, accessibles au public du 5 au 15 août.

 

https://www.locarnofestival.ch/opendoors

 

Open Doors Hub  

Fruit Gathering   
d’Aung Phyoe  
Myanmar, France, République tchèque

Inside the Yellow Cocoon Shell (Bên Trong Vỏ Kén Vàng)   
de Pham Thien An  
Vietnam, Singapour, France

The Godmothers   
d’Anucha Boonyawatana   
Thaïlande, États-Unis

This City is a Battlefield (Perang Kota)  
de Mouly Surya  
Indonésie  

Tropical Gothic   
d’Isabel Sandoval  
Philippines

Oasis of Now  
de Chee Sum Chia  
Malaisie

Ze  
de Lkhagvadulam Purev-Ochir  
Mongolie, France 

Zsa Zsa Zaturnnah vs the Amazonistas of Planet X   
d’Avid Liongoren  
Philippines, France

 

Open Doors Lab

Darung Mony
Studio4 
Cambodge

  Lomorpich Rithy
PlerngKob 
Cambodge  

Vannaphone Sitthirath
Lao New Wave Cinema Productions  
Laos    

Choo Mun Bel
Sixtymac Production  
Malaisie

Lamin Oo
Tagu Films  
Myanmar  

  Uran Sainbileg
IFI Production  
Mongolie  

  Supatcha Thipsena
Mobile Lab Project  
Thaïlande

Kyle Nieva
Screen Asia  
Philippines 

Nguyen Luong Hang
EAST Films  
Vietnam