Vision Award Ticinomoda

Claire Atherton, Vision Award Ticinomoda 2019

Share:

José Luis Alcaine, Vision Award 2017

Share:

Howard Shore, Vision Award 2016

Share:

Walter Murch, Vision Award 2015, mixing “Apocalypse Now” in 1979

Share:

Garrett Brown, Vision Award 2014

Share:

© Festival del film Locarno

Douglas Trumbull, Vision Award 2013

Share:

© Festival del film Locarno
Previous Next

Vision Award Ticinomoda to Claire Atherton

Quand on pense à l’art du montage, on le rapporte souvent à l’idée que le cinéma est la vie sans temps morts. Pourtant, choisir chaque plan de coupe relève de bien autre chose, du rapport que l’on entend instaurer avec le spectateur. C’est à l’intérieur de cette dynamique que le travail de Claire Atherton – dans la filmographie de Chantal Akerman, ou ailleurs – est fondamental pour le cinéma contemporain: il a donné vie à une lignée de films dans lesquels la perception de l’écoulement du temps devient fondamentale pour l’architecture esthétique (et éthique) du travail.

Rien de surprenant à ce que Claire Atherton, née à San Francisco mais qui vit désormais à Paris, soit partie de sa fascination pour la philosophie taoïste et de l’étude des idéogrammes chinois, avant de s’approcher peu à peu, par étapes, du montage, en commençant une coopération de trente ans avec Chantal Akerman grâce à Letters Home (1986). À partir de ce moment-là, toutes les deux sont allés de l’avant ensemble, capables de tout aborder, du documentaire à la fiction, mais surtout de croiser l’art contemporain en travaillant à de nouveaux projets (ou en remontant de vieux films), en donnant vie à une nouvelle perception de l’image en mouvement. Cette perspective de recherche et d’expérimentation permanente fonde tous les choix de la monteuse, qui a servi les regards rigoureux d’auteurs échappant aux canons tels Éric Baudelaire, Emmanuelle Demoris, Elsa Quinette, Noëlle Pujol et Andreas Bolm. Sans s’inquiéter de faire apparaître du sens, l’art de Claire Atherton a éclairé de significations nouvelles le temps cinématographique.

Daniela Persico

Liens utiles

Follow us