News from the Locarno Festival
 

Open Doors: projets sélectionnés et premiers invités

Open Doors: projets sélectionnés et premiers invités

Share:

12 projets provenant de l’Afrique francophone subsaharienne ont été sélectionnés pour Open Doors, le laboratoire de coproduction du Festival del film Locarno. Plusieurs personnalités du monde du cinéma africain ont déjà confirmé leur présence lors de la prochaine édition du Festival.

Voici les 12 projets sélectionnés parmi 213 candidatures venant de 17 pays différents : 

  • Ailleurs (Away) de Leslie Tô (Burkina Faso)
  • Black Sunshine d’Akosua Adoma Owusu (Sénégal/Ghana)
  • De la rue à l'école (From Street to School) de Pape Tall (Sénégal)
  • Faso Fani, la fin du rêve (Faso Fani, the End of the Dream) de Michel K. Zongo (Burkina Faso)
  • Fragments de vies (Pieces of Lives) de Laza (Madagascar)
  • Il Faut Quitter Bamako (We've Got to Leave Bamako) d’Aïssa Maïga (Mali)
  • La prochaine fois, le Feu (Fire Next Time) de Mati Diop (Sénégal)
  • Le Président (The President)de Jean-Pierre Bekolo (Cameroun)
  • Lombraz Kan (Shadows of the Sugarcane) de David Constantin (île Maurice)
  • Nyè (The Eye) de Daouda Coulibaly (Mali)
  • Pakitalaki, portrait d’une famille (Pakitalaki, Portrait of a Family) d’Adama Sallé (Burkina Faso)
  • Toutes voiles dehors (Secret Faces) de Jean-Marie Teno (Cameroun)

 

Martina Malacrida, responsable de la section Open Doors déclare être « particulièrement satisfaite de la variété et de la qualité des projets proposés » et ajoute être « très heureuse de la venue des personnalités qui ont confirmé leur présence à Open Doors ».

Parmi les réalisateurs, citons les burkinabè Idrissa Ouédraogo, présent sur la Piazza Grande en 1989 avec Grand-mère (Yaaba), et Gaston Kaboré, César du meilleur film francophone en 1983 avec Wend Kuuni (Le don de Dieu). Deux autres figures de proue du cinéma africain, le malien Cheick Oumar Sissoko et le mauritanien Abderrahmane Sissako, respectivement réalisateurs de Guimba (sélectionné à Locarno en 1995) et de Bamako (sélectionné à Cannes en 2006), participeront aussi à Open Doors.

Les réalisateurs et producteurs finalistes participeront au Festival del film Locarno, où ils seront mis en contact avec d’éventuels partenaires, dans le but de trouver des soutiens financiers pour mener à bien leur œuvre. Au terme d’un atelier de formation de trois jours, un prix d’une valeur de 50’000 CHF (environ 40’000 euros), financé par l’initiative Open Doors en collaboration avec la Ville de Bellinzona, couronnera l’un des projets. Un deuxième prix d’une valeur de 7’000 euros sera offert par le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) et ARTE attribuera l’International Relations ARTE Prize, d’une valeur de 6’000 euros.

Avec le soutien de la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères, la section Open Doors, qui s’intéresse chaque année à une région différente, a pour but principal d'apporter un soutien aux réalisateurs et producteurs des pays du Sud et de l’Est, dans lesquels le cinéma indépendant est fragile.

L’initiative est organisée en étroite collaboration avec l’Industry Office du Festival et bénéficie du soutien des partenaires suivants : ACE (Ateliers du cinéma européen), EAVE (European Audiovisual Entrepreneurs), EPC (European Producers Club) et Producers Network Marché du Film (Festival de Cannes). Pour l’édition 2012, le Festival se prévaut également de la contribution d’Alex Moussa Sawadogo, expert du cinéma africain et directeur du festival Afrikamera de Berlin.

Le laboratoire de coproduction Open Doors se tiendra du 4 au 7 août 2012 dans le cadre de la 65e édition du Festival del film Locarno, qui aura lieu du 1er au 11 août 2012.

Les dossiers des projets peuvent être consultés sur le site www.pardo.ch

 

Press Office
Liens utiles

Follow us