News from the Locarno Festival
 

Pardo alla carriera à Otar Iosseliani

Pardo alla carriera à Otar Iosseliani

Share:

À l'occasion du focus de la section Open Doors sur les pays du Caucase du Sud Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie, le Festival del film Locarno rendra hommage au réalisateur, scénariste et monteur géorgien Otar Iosseliani, en lui remettant un Pardo alla carriera pour son extraordinaire contribution au cinéma.

Cet hommage sera l'occasion pour le public du Festival de participer à une conversation avec Otar Iosseliani et de (re)découvrir quatre œuvres significatives de sa filmographie : Il était un merle chanteur (Iko shashvi mgalobeli, 1970), Pastorali (1975), Brigands, chapitre VII (1996) et Chantrapas (2010).

« Le Pardo alla carriera à Otar Iosseliani participe d’une démarche tendant à faire place à ces voix personnelles qui caractérisent le cinéma contemporain et pour lesquelles le Festival de Locarno veut être un lieu d'accueil et de relance. » Le directeur artistique Carlo Chatrian ajoute : « Le cinéma d'Otar Iosseliani est un hymne à la liberté. Liberté d'expression qui se traduit par un langage exempt de rhétorique et par une narration qui préfère exprimer les fluctuations intérieures des personnages plutôt que de reparcourir une histoire. Dans chacun de ses films, la recherche de la forme va de pair avec une résistance acharnée aux règles imposées par le système de production (aussi bien celui soviétique, abandonné en 1982, que le système occidental), par la censure, par les genres et les usages adoptés par les professionnels du cinéma. À l'instar de ses personnages, Iosseliani sert la richesse de sa culture, mais n'hésite pas à y imprimer sa sublime ironie. »

 

L'article entier est disponible sur le blog personnel de Carlo Chatrian (anglais et italien): http://www.pardolive.ch/en/Pardo-Live/Artistic-director-blog

Institué en 2010, le Pardo alla carriera est un hommage du Festival del film Locarno à une ou plusieurs personnalités reconnues par la profession. Outre la cérémonie de remise du prix sur la Piazza Grande, l'hommage prévoit également une conversation avec le public et une petite rétrospective.

Le 66e Festival del film Locarno se tiendra du 7 au 17 août 2013.

 

Biographie d'Otar Iosseliani

Otar Iosseliani est né en 1934 à Tbilissi, ville faisant partie à l'époque de l'Union soviétique. Diplômé de l'école de cinéma de Moscou en mise en scène, mais aussi en composition, piano et direction d'orchestre, Iosseliani tourne son premier long métrage, Avril (Aprili), en 1961. Suivront La chute des feuilles (Giorgobistve, 1966), Il était un merle chanteur (Iko shashvi mgalobeli, 1970) et Pastorali (1975), qui lui valent les foudres des autorités soviétiques. Iosseliani quitte son pays et s’installe en France. Le réalisateur dirige alors Les favoris de la lune (1985) ainsi que Et la lumière fut (1989), tous deux sélectionnés à la Mostra de Venise et lauréats d'un Lion d'argent. En 1994, Otar Iosseliani participe au Festival de Locarno avec le documentaire Seule, Georgie. Les années suivantes Iosseliani dirige Brigands, chapitre VII (1996, en compétition à Venise), Adieu, plancher des vaches! (1999, Prix Louis-Delluc), Lundi matin (2002, Ours d'argent du meilleur réalisateur‬) et Jardins en automne (2006). Le dernier long métrage du réalisateur, Chantrapas (2010), a été sélectionné pour représenter la Géorgie aux Oscars.

Press Office
Liens utiles

Follow us