News from the Locarno Festival
 

Werner Herzog

Werner Herzog

Share:

Werner Herzog

Share:

© Robin Holland
Previous Next

Le réalisateur, scénariste, producteur, écrivain et acteur allemand Werner Herzog recevra pendant le 66e Festival del film Locarno (7-17 août 2013) le Pardo d’onore Swisscom. À cette occasion, outre la présentation d’une sélection d’œuvres représentatives de sa filmographie et la cérémonie de remise de prix sur la Piazza Grande, Herzog participera à une conversation ouverte au public du Festival, modérée par Grazia Paganelli, auteur d’une monographie sur le réalisateur.

Werner Herzog, une des figures les plus importantes du cinéma allemand et international connaît le succès dès son premier long métrage, Signes de vie (Lebenszeichen, Ours d’argent du Meilleur premier long métrage à Berlin en 1968). Avec Aguirre, la colère de Dieu (Aguirre, der Zorn Gottes, 1972), il commence à travailler avec son ami/ennemi Klaus Kinski, protagoniste, entre autres, de Fitzcarraldo (1982, Prix de la mise en scène au Festival de Cannes) et Nosferatu, fantôme de la nuit (Nosferatu: Phantom der Nacht, 1979). Herzog s’impose aussi dans le cinéma documentaire, en consacrant à Klaus Kinski le portrait Ennemis intimes (Mein liebster Feind – Klaus Kinski, 1999), et en tournant des œuvres à succès comme Grizzly Man (2005) ou Rencontres au bout du monde (Encounters at the End of the World, 2007), nommé aux Oscars.

Le directeur artistique Carlo Chatrian se dit «heureux de pouvoir accueillir à Locarno un réalisateur qui incarne autant l’esprit du Festival : au cours de sa longue carrière, Herzog a su passer de la fiction au documentaire, de productions à petits budgets à des films avec de grandes stars sans rien perdre de son identité. Si un prix n’est pas qu’une reconnaissance mais aussi un signal pour le futur, je pense que Werner Herzog est la personne la plus adaptée à tracer la route que le Festival veut emprunter. Une route qui pense le cinéma comme un acte qui implique et bouleverse les personnes qui le font et qui le voient. Un acte qui demande une ferme volonté tout autant qu’une prise de position précise. Celles-là même qui ont poussé Herzog à quitter son village des montagnes de Bavière pour parcourir les routes du monde et traduire en images et en son les expériences vécues, partagées, imaginées.»

Les dix films présentés à l’occasion du Pardo d’onore Swisscom à Werner Herzog sont :

  • Les nains aussi ont commencé petits (Auch Zwerge haben klein angefangen, 1970)
  • Aguirre, la colère de Dieu (Aguirre, der Zorn Gottes, 1972)
  • L’énigme de Kaspar Hauser (Jeder für sich und Gott gegen alle, 1974)
  • Nosferatu, fantôme de la nuit (Nosferatu: Phantom der Nacht, 1979)
  • Fitzcarraldo (1982)
  • Le pays où rêvent les fourmis vertes (Wo die grünen Ameisen träumen, 1984)
  • The White Diamond (2004)
  • Grizzly Man (2005)
  • The Wild Blue Yonder (2005)
  • Dans l’oeil d’un tueur (My Son, My Son, What Have Ye Done, 2009)

Le Léopard d’honneur, parrainé par Swisscom pour la cinquième année consécutive, est la reconnaissance du Festival del film Locarno à de grands réalisateurs du cinéma contemporain. Dans le passé, il a été remis à de grands maîtres tels Bernardo Bertolucci, Ken Loach, Paul Verhoeven, Jean-Luc Godard, Abbas Kiarostami, William Friedkin, JIA Zhang-ke, Alain Tanner, Abel Ferrara et, en 2012, Leos Carax.

Le 66e Festival del film Locarno se tiendra du 7 au 17 août 2013.

Press Office
Liens utiles

Follow us