News from the Locarno Festival
 

Démocratie sans frontières

Démocratie sans frontières

Share:

Pendant la 67e édition du Festival del film Locarno, un événement spécial sera organisé en partenariat avec la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères.

Dimanche 10 août aura lieu la projection du film Difret, de Zerezenay Berhane Mehari (Éthiopie). Elle sera suivie par un débat avec la productrice du film Mehret Mandefro, Navi Pillay (Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme), Venantie Bisimwa Nabintu Nabintu (secrétaire exécutive de l’ONG congolaise « Réseau des Femmes pour la Défense des Droits et la Paix »), Danaé van der Straten Ponthoz (Consultante juridique de l’ONG TRIAL), et Giancarlo De Picciotto (Directeur du Bureau de la coopération de la région des Grands Lacs).

Difret, le premier long métrage du réalisateur Zeresenay Berhane Mehari, raconte l’histoire d’une avocate éthiopienne qui défend une adolescente de 14 ans accusée d’avoir tué l’homme qui l’avait kidnappée afin de l’obliger à l’épouser. Difret est le quatrième film produit en Éthiopie, et il est réalisé dans la langue officielle du pays, l’amharique. Le mot difret a, dans cette langue, un double sens : « courage » et « être violée ». Basé sur une histoire vraie, le film explore la possible émergence de la nation éthiopienne dans le monde moderne et s’interroge sur ce qui se passe en cas de rupture avec les traditions ancestrales ou d’abandon des systèmes de croyance. Difret a été récompensé par le prix du public pour le meilleur film de fiction à la Berlinale et par le prix du public au Sundance Film Festival, dans la section World Cinema Dramatic Competition.

Difret est l’un des films sélectionnés pour les Open Doors Screenings, consacrés en 2014 aux productions provenant de l’Afrique subsaharienne, avec une attention toute particulière aux pays anglophones et lusophones. Open Doors est une section du Festival del film Locarno, qui se prévaut du soutien de la DDC. L’objectif de cette section est de soutenir les réalisateurs et les producteurs des pays du Sud et de l’Est du monde, où le cinéma indépendant est vulnérable.

Le débat qui suivra la projection spéciale portera sur le thème de l’impunité dans les cas de violences faites aux femmes, l’un des thèmes majeurs du film.

Il permettra d’aborder les défis auxquels les femmes doivent faire face en Afrique et dans le reste du monde, non seulement en ce qui concerne la dichotomie entre tradition et modernité, comme on le voit dans le film, mais aussi dans les conflits violents. Dans les zones de guerre et de conflits armés, en effet, un type spécifique de violence reste presque toujours impuni : les violences sexuelles infligées aux femmes et aux filles (mais aussi aux hommes et aux garçons), utilisées de façon systématique comme arme de guerre. Le phénomène des violences sexuelles n’est pas circonscrit aux temps de guerre, puisqu’il perdure souvent après la fin des hostilités. Cette grave violation des droits de l’homme et des lois internationales a des effets dévastateurs à long terme pour les victimes, les familles et les communautés. Bien que des avancées aient eu lieu dans le domaine de la lutte contre l’imputé des violences sexuelles, ces dernières restent l’un des défis majeurs sur l’agenda international.

Après la projection, une table ronde inaugurera une série d’événements qui auront lieu pendant l’année dans le cadre de l’initiative Démocratie sans frontières / Democracy without borders lancée par Didier Burkhalter, Président de la Confédération helvétique et Directeur du Département fédéral des affaires étrangères. Le but de cette initiative est d’associer des personnalités suisses d’envergure nationale et internationale ayant des projets de développement visant à renforcer la démocratie, la paix et les droits de l’homme. Ces collaborations permettront d’attirer l’attention du public sur des problématiques qui doivent être affrontées par la population helvétique et par les pays partenaires de la Suisse.

 

Programme

Dimanche 10 août

16h30 – L’altra Sala
Salut du Président du Festival Marco Solari, introduction par le Président de la Confédération helvétique Didier Burkhalter et projection du film Difret de Zerezenay Berhane Mehari

18h40 – L’altra Sala
Débat Democratie sans frontières / Democracy without borders
Animé par Reto Ceschi (RSI). Avec la participation de Zerezenay Berhane Mehari (réalisateur), Mehret Mandefro (producteur), Navi Pillay (Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme), Venantie Bisimwa Nabintu (Secrétaire exécutive de l’ONG congolaise « Réseau des Femmes pour la Défense des Droits et la Paix »), Danaé van der Straten Ponthoz (Consultante juridique de l’ONG TRIAL), et Giancarlo De Picciotto (Directeur du Bureau de la coopération DDC de la région des Grands Lacs).

19h45 – Spazio Cinema (Forum)
Réception

 

Service de presse
67° Festival del film Locarno
6 – 16 | 8 | 2014
Via Ciseri 23 | CH-6601 Locarno
tel +41 91 756 21 21 | fax +41 91 756 21 49
press@pardo.ch | www.pardo.ch

Press Office
Liens utiles

Follow us