News from the Locarno Festival
 

Kommunisten à Locarno

Kommunisten à Locarno

Share:

La copie-travail du nouveau film de Jean-Marie Straub sera projetée dans la section Fuori concorso le 15 août (Teatro Kursaal) à 11h30.  

Ci-dessous, une présentation du film par le producteur. 

 A 81 ans, Jean-Marie se propose une fois encore de surprendre et d'inventer. Il n'est pas rien d'imaginer ce film dans sa portée politique et morale. Il n'est pas rien non plus d'en voir les défis de réalisation et l'évidence de l'invention qu'il nous propose.

Car il ne s'agit pas ici pour Jean-Marie Straub de s'auto-citer dans un narcissisme improbable - tout le monde sait combien ce genre de sentiment peut lui être étranger. Il ne s'agit pas non plus d'un testament, corde sensible qu'on aurait bien trop de facilité à agiter pour émouvoir face à un cinéaste majeur du XXième siècle.

Non le défi que se/nous propose Jean-Marie Straub est bien d'ordre cinématographique. Tous ses films ont toujours été constitués de blocs. Et ces blocs qui s'entrechoquent, blocs denses de textes, de paysages, de visages, ont toujours eu pour nécessité de donner à voir à travers ces chocs l'invisible des sentiments et du politique.

Cette musicalité des blocs, Jean Marie Straub la pousse ici à son paroxysme, mélangeant les blocs de temps (40 ans séparent les différents extraits qui vont être utilisés et le tournage à venir), les blocs de textes (Malraux, Fortini, Vittorini, Holderlin) et les blocs de langues (français, italien, allemand), pour que de ce fracas émerge l'histoire du monde, oui l'Histoire, et du même mouvement l'espoir politique de son dépassement.

C'est donc un film d'aventures dont il s'agit là, de l'aventure Humaine, et de toujours dépassée au final par la Nature.

Tout ce qui fonde le cinéma de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet depuis 50 ans trouve dans ce projet sa forme la plus nouvellement brute.

J'espère que vous saurez sentir avec joie cette force renouvelée.

 

Arnaud Dommerc
Liens utiles

Follow us