L’immagine e la parola : les projets pour l'atelier d'Alice Rohrwacher sur la nécessité de prendre soin de la terre et de l'environnement, ont été sélectionnés

 

Huit cinéastes, provenant du monde entier, avec leurs projets de courts métrages, participeront à l'atelier I fiori de la réalisatrice Alice Rohrwacher, dans le cadre de L’immagine e la parola du Locarno Film Festival.

Les environ soixante-dix candidatures qui sont parvenues cette année aux organisateurs de l'atelier I fiori (28 mars – 5 avril 2020), témoignent d'un intérêt international croissant envers cette initiative de formation du Locarno Film Festival élaborée conjointement au CISA – Conservatorio Internazionale di Scienze Audiovisive, partenaire de cet atelier. Originaires de pays tels que Thaïlande, États Unis, Russie, Chili et Espagne, les participants arriveront sur le territoire tessinois lors des journées de L’immagine e la parola (28-29 mars 2020) et auront à leur disposition neuf jours pour réaliser leurs courts métrages, qui, une fois assemblés en un film unique, seront présentés à l'occasion du 73ème Locarno Film Festival (5 – 15 août 2020). De plus, leurs productions profiteront d'une visibilité accrue grâce au partenariat avec la RSI – Radiotelevisione svizzera di lingua italiana, qui contribue au projet en soutenant la réalisation des courts-métrages et en les diffusant au sein de ses programmes télévisés.

C'est Alice Rohrwacher qui, avec son regard toujours attentif envers le rapport entre l'homme, la nature et ses fruits, dirigera le travail des réalisateurs et pourra ainsi aider les participants à interpréter au mieux le thème de l'atelier. I fiori constituera en effet une exploration du paysage agricole de la Suisse italienne, qui deviendra ainsi le lieu de tournage des histoires éclair racontées par les cinéastes. Les lieux de tournage, choisis avec le soutien de la Ticino Film Commission, représenteront en effet des réalités tessinoises qui, en contact étroit avec le terroir, pratiquent et développent l'agriculture, l'élevage, tout en veillant à la préservation des traditions et prêtent une attention particulière à l'agriculture biologique et à l'inclusion.

Voici les noms des candidats sélectionnés au niveau international, parmi lesquels figurent deux projets provenant du CISA – Conservatorio Internazionale di Scienze Audiovisive : Shalini Adnani, Macià Florit Campins, Agnese Làposi, Zhenia Kazankina, Corey Hughes, Pom Bunsermvicha, Denise Fernandes et Thomas Tattarletti. Les thèmes, ayant trait à la nécessité de prendre soin de l'environnement et de la terre, constitueront donc le cœur d'une expérience éducative qui offrira l'opportunité aux jeunes promesses du cinéma national et international de mettre à l'épreuve leur talent, à partir de la mise en valeur d'un paysage local souvent inédit pour le grand écran, composé de potagers collectifs, de cultures communautaires, d'exploitations familiales consacrées à l'agriculture biologique, de pâturages et de vergers.

À ce propos, Nadia Dresti, directrice de la Ticino Film Commission, qui soutient l'atelier L’immagine e la parola et collabore à ses travaux, s'est ainsi exprimée : “La vision cinématographique d'Alice Rohrwacher et sa grande sensibilité à l'égard de l'éco-durabilité environnementale permettront aux jeunes réalisateurs de s'inspirer de réalités locales, porte-paroles d'un message universel vital qui tient particulièrement à cœur à la Ticino Film Commission.”

L’immagine e la parola se tiendra du 28 au 29 mars et s'adressera à tout le public. Le programme complet sera diffusé dans les semaines à venir. L'atelier I fiori se déroulera du 28 mars au 5 avril avec les réalisateurs sélectionnés.

Tous nos précédents communiqués de presse sont disponibles sur notre site web.
Suivez-nous sur Twitter sur @FilmFestLocarno, #LocarnoFilmFestival 


www.locarnofestival.ch/immagineparola

Liens utiles

Follow us