A still from “A Dirty Shame”

Share:

© Park Circus/Warner Bros

A still from “A Dirty Shame”

Share:

© Park Circus_Warner Bros

A still from “A Dirty Shame”

Share:

© Park Circus/Warner Bros

A still from “A Dirty Shame”

Share:

© Park Circus_Warner Bros

A still from “A Dirty Shame”

Share:

© Park Circus_Warner Bros

A still from “A Dirty Shame”

Share:

© Park Circus_Warner Bros
Previous Next

Histoire(s) du cinéma: Pardo d'onore Manor John Waters

A Dirty Shame

Etats-Unis  ·  2004  ·  35 mm  ·  Couleurs  ·  88'  ·  o.v. English

Tracey Ullman incarne Sylvia Stickles, une femme sexuellement inhibée, dont l’appétit sexuel se libère à la suite d’une commotion cérébrale, provoquée par un accident de voiture. Johnny Knoxville interprète le «saint du sexe» qui l’encourage à s’abandonner dans une joyeuse dépravation.


Après sa première rencontre avec Jackass: Le Film (2002) de Knoxville, dans un centre commercial, au début des années 2000, Waters avait été stupéfait de voir des pères hétérosexuels et leurs fils partager de bon cœur le même amour de la vulgarité — exactement ce sur quoi il avait bâti sa carrière dans la contre-culture pendant des décennies. Cette fête débridée de la débauche de 2004, dernier film en date de Waters, est sa réponse à la bande de Knoxville.

Christopher Small
Ce film comporte des scènes pouvant heurter la sensibilité de certains spectateurs. Ne convient pas au moins de 16 ans.
Screenings
jeudi 15 | 8 | 2019  ·  16:00  ·  GranRex  ·  Sub. German,French
Réalisateur
John Waters
Cast
Tracey Ullman Johnny Knoxville Selma Blair Chris Isaak Suzanne Shepherd
Producteur
Ted Hope, Christine Vachon
Cinematographie
Steve Gainer
Musique
George S. Clinton
Scénario
John Waters
Montage
Jeffrey Wolf
Production
Fine Line Features

This Is That

Killer Films/John Wells

City Lights Pictures
Ventes internationales
Park Circus
info@parkcircus.com

Related biographie(s)

Related news

Liens utiles

Follow us