Press Releases  ·  13 | 04 | 2022

Le Pardo d’onore Manor 2022 sera décerné à Kelly Reichardt

Le Locarno Film Festival rendra hommage à Kelly Reichardt, l'une des voix les plus originales et indépendantes du cinéma américain contemporain, qui recevra le Pardo d’onore Manor dans la soirée du vendredi 12 août, sur la Piazza Grande. Samedi 13, au Spazio Cinema, Kelly Reichardt participera à une conversation avec le public, qui pourra redécouvrir deux de ses films durant Locarno75 : Meek's Cutoff (2010) et Night Moves (2013).

©Courtesy of David Godlis

Content language:

EN

IT

DE

FR

Avec First Cow (2019), film d'ouverture de Locarno 2020, le cinéma de Kelly Reichardt s'est définitivement imposé parmi les explorations poétiques et formelles les plus passionnantes et innovantes du cinéma américain, apportant un nouvel éclairage sur l'Amérique et ses histoires. À travers ses films, qui revendiquent une recherche intense sur le réalisme et une fière indépendance créative et productive, la cinéaste a su réécrire des genres populaires comme le thriller, le western et le road movie, en adoptant des points de vue inédits et marginaux, révélant ainsi sa singularité et devançant des questionnements autour de problématiques comme la représentation féminine et la crise écologique, si actuelles aujourd'hui. Le Locarno Film Festival célèbre cette figure novatrice avec le Pardo d’onore Manor, décerné chaque année à une personnalité remarquable du cinéma de tous les temps.

Le directeur artistique du Locarno Film Festival, Giona A. Nazzaro a déclaré : « Nous interprétons le 75e anniversaire du Festival comme une occasion de célébrer le passé, mais aussi d'imaginer l'avenir. La décision de rendre hommage à Kelly Reichardt, emblème d'un cinéma contemporain en pleine effervescence, participe d’une volonté de nous projeter dans l'avenir, d'embrasser les diversités et les changements. Expression de la capacité intarissable du cinéma américain à se réinventer, Kelly Reichardt est peut-être la cinéaste la plus enthousiasmante de notre temps. »

Le programme de l’hommage à Kelly Reichardt

À l'occasion du prix décerné à Kelly Reichardt dans la soirée du 12 août, deux de ses films seront projetés pendant le Festival (3-13 août) :

  • Meek’s Cutoff, Kelly Reichardt (États-Unis, 2010)
  • Night Moves, Kelly Reichardt (États-Unis, 2013)

 

Samedi 13 août, Kelly Reichardt rencontrera les festivaliers lors d’une conversation organisée au Spazio Cinema.

Le Pardo d’onore du Locarno Film Festival a été décerné à des cinéastes majeurs, comme Manoel de Oliveira, Bernardo Bertolucci, Ken Loach, Jean-Luc Godard, Werner Herzog, Agnès Varda, Michael Cimino, Marco Bellocchio, John Waters et, en 2021, John Landis. Depuis 2017, le Pardo d’onore est sponsorisé par Manor, Main partner du Locarno Film Festival.

Biographie de Kelly Reichardt

Née à Miami, en Floride, Kelly Reichardt est une scénariste et réalisatrice indépendante. Après un premier long métrage, le film noir River of Grass (1994), présenté au Sundance et à la Berlinale, elle se dédie durant plusieurs années au court métrage, pour revenir au format long en 2006 avec Old Joy, adapté d’une nouvelle de l'écrivain américain Jonathan Raymond. Présenté également au Sundance, Old Joy est le premier film américain à remporter le Tiger Award au Festival international du film de Rotterdam. Son opus suivant, Wendy et Lucy (2008), présenté la même année à Cannes dans la sélection Un Certain Regard, initie sa collaboration avec l'actrice Michelle Williams, qui se prolongera sur trois autres films. Le western Meek's Cutoff est présenté en compétition à la Mostra de Venise en 2010, tout comme Night Moves, en 2013. Certain Women (2016), une adaptation de trois nouvelles de Maile Meloy, remporte le prix du meilleur film au BFI London Film Festival en 2016. Ses films les plus récents sont First Cow, en compétition à la Berlinale en 2020, et Showing Up (2022). Plusieurs institutions majeures ont consacré des rétrospectives à son travail, parmi lesquelles le MoMA, l’Anthology Film Archives, le Pacific Film Archive, le Museum of the Moving Image, le Walker Art Center, l’American Cinematheque Los Angeles, l’European Touring Retrospective et le Centre Pompidou.