Press Releases  ·  09 | 05 | 2023

Harmony Korine, Pardo d’onore Manor de Locarno76

Le prix du Locarno Film Festival dédié aux grands noms du cinéma sera attribué au cinéaste et artiste américain, Harmony Korine, dans la soirée du vendredi 11 août. Durant sa 76e édition, le Festival projettera deux films que le réalisateur a lui-même choisis dans sa filmographie : Gummo (1997) et Spring Breakers (2012). Par ailleurs, Harmony Korine rencontrera le public de Locarno le 12 août, à l’occasion d’une conversation au Forum@Spazio Cinema.

©Matt Carr / Getty Images Entertainment via Getty Images

Content language:

EN

IT

DE

FR

Après avoir révolutionné le paysage cinématographique indépendant des années 1990, Harmony Korine a exploré de nombreux autres langages, comme la photographie, les clips vidéo, la peinture, la publicité et la musique – dont une collaboration récente nouée avec Miley Cyrus dans le cadre de la chanson Handstand, qui figure sur le nouvel album de la chanteuse, Endless Summer Vacation –, apportant chaque fois son style et son esthétique incomparables. La 76e édition du Locarno Film Festival, prévue du 2 au 12 août, rendra hommage à ce grand cinéaste, auteur de plusieurs films emblématiques du renouveau du cinéma américain – Gummo (1997), Mister Lonely (2007) et Spring Breakers (2012), pour ne citer qu’eux – en lui décernant le Pardo d’onore Manor.

Le directeur artistique du Locarno Film Festival, Giona A. Nazzaro, a déclaré : « Harmony Korine est un réalisateur insaisissable et inclassable. Un auteur singulier, qui imprime sa griffe dans chacune de ses manifestations. Anarchiste et rebelle, redoutable et poétique dans sa radicalité enjouée et cultivée, Harmony Korine a réinventé le concept du « maverick » dans le cinéma américain, sans jamais perdre son sourire ni son enthousiasme. Un cinéaste résolument ancré dans le présent. À l’occasion du dixième anniversaire de Spring Breakers, film culte et incontournable, décerner le Pardo d’onore à Harmony Korine, c’est célébrer les formes infinies du cinéma. »

Le programme de l’hommage à Harmony Korine

Harmony Korine recevra son prix dans la soirée du vendredi 11 août sur la Piazza Grande. Par ailleurs, deux titres majeurs de sa filmographie seront projetés durant la 76e édition de Locarno:

Gummo — États-Unis, 1997

Spring Breakers — États-Unis/France, 2012

Enfin, le samedi 12 août, le public du Festival aura l’occasion de s’entretenir directement avec le réalisateur, dans le cadre d’une conversation organisée au Forum@Spazio Cinema.

Le Pardo d’onore Manor du Locarno Film Festival a été décerné à des cinéastes majeurs, comme Manoel de Oliveira, Bernardo Bertolucci, Ken Loach, Jean-Luc Godard, Werner Herzog, Agnès Varda, Michael Cimino, Marco Bellocchio, John Waters et, en 2022, Kelly Reichardt. Depuis 2017, le Pardo d’onore est sponsorisé par Manor, partenaire du Locarno Film Festival.

La 76e édition du Locarno Film Festival se tiendra du 2 au 12 août 2023.

Biographie de Harmony Korine

Cinéaste parmi les plus influents et innovants de sa génération, Harmony Korine – né en 1973 à Bolinas, en Californie – cultive une pratique artistique multidisciplinaire qui résiste à toute catégorisation, et est admiré dans le monde entier pour son sens de l’improvisation, son humour, sa fibre nostalgique et la poésie qui caractérisent sa production. Harmony Korine a accédé à la notoriété en signant le scénario de Kids (1995), un film culte et percutant réalisé par Larry Clark, qui s’attache à suivre 24 heures de la vie d’une bande d’adolescents new-yorkais à l’ère du Sida. En 1997, il fait ses débuts à la réalisation avec Gummo, dans lequel il raconte l’histoire de deux jeunes marginaux qui errent dans une petite ville de l’Ohio dévastée par une tornade. Inspiré par les quartiers pauvres de la région de Nashville, où Harmony Korine a grandi, Gummo est primé au Festival international du film de Venise et à Rotterdam. En 1998, il signe son premier clip pour la chanson Sunday des Sonic Youth, tournée avec Macaulay Culkin, et publie son premier roman, A Crack-Up at the Race Riots (Sur fond d’émeutes). Après la sortie de son troisième film, Julien Donkey-Boy (1999), avec Werner Herzog, Harmony Korine quitte New York pour s’installer en Europe, où il s’offre une pause dans sa carrière de réalisateur. Il revient derrière la caméra avec le long métrage Mister Lonely (2007), qui narre l’histoire d’un imitateur de Michael Jackson vivant une vie solitaire à Paris, puis il écrit et réalise la comédie grotesque Trash Humpers (2009), suivie de Spring Breakers (2012) et Beach Bum (2019), avec Matthew McConaughey. Ces dernières années, Harmony Korine se consacre également à la photographie et au film publicitaire, en imprimant sa patte singulière à des campagnes mémorables, réalisées pour un grand nombre de marques de renom.

Support the festival now with a donation